Aller au contenu principal
YARON HERMAN TRIO "SONGS OF THE DEGREES"
+ ZIV RAVITZ TRIO "NO MAN IS AN ISLAND"

Le  pianiste israélien a fait du chemin : récompensé par une Victoire de la Musique en 2008, Yaron Herman a multiplié les expériences sonores avec une inlassable gourmandise.
Cet ancien basketteur, adepte du  grand écart, passe de Gabriel Fauré à Britney Spears, de Michel Portal à la trompette d’Avishai Cohen, de l’improvisation la plus sinueuse à la pop la plus colorée.

Yaron Herman - Piano
Ziv Ravitz - Batterie
Sam Minaie - Contrebasse

***

Après avoir sillonné les routes du jazz une décennie durant aux côtés des meilleurs, le batteur se révèle aujourd’hui dans la peau du leader. Ravitz est partie prenante de cette génération de  jazzmen sans frontières  géographiques et stylistiques. Son aventure musicale chemine de Beer-Sheva en  Israël, à Berlin, Paris, et New-York ; arpentant les contrées d’un  jazz sans ornières, définissant avec  ses contemporains les contours d’une musique libre et plurielle.

Ziv Ravitz - Batterie
Will Vinson - Saxophone
Nir Felder - Guitare

salle : Petite Coopé
style : Jazz
placement : Debout
Tarifs :
  • Location : 25€
  • Soir : 28€
  • Carte Coopé / Abonnés : 21€
  • Citéjeune : 17€
  • Tarif réduit : 21€
YARON HERMAN TRIO

Blue Note lui renouvelle sa confiance et produit son prochain album « Songs of the Degrees ». L’occasion d’y retrouver un Yaron Herman au sommet de son art en compagnie de son plus fidèle lieutenant Ziv Ravitz à la batterie (aussi réalisateur du précédent album avec « M » Mathieu Chedid) et Sam Minaie, contrebassiste par ailleurs de Tigran et Melody Gardot. Il s’agit d’un retour aux racines, jazz en trio sans garde-fou qui mêle mélodies imparables et trance organique.

ZIV RAVITZ TRIO

Ravitz, c’est une personnalité hors du commun, le vocable “charisme” revêt ici une signification toute autre, une aura qui irradie littéralement la personne et sa musique. Eternel catalyseur d’énergie et de talent, ce dernier dévoile le cadre d’un terrain de jeu infini.

Ziv Ravitz habite à Brooklyn, épicentre de la scène jazz-progressif. Il a été témoin et acteur de l’émergence de cette scène lors des 12 dernières années, en jouant avec Lee Konitz Quartet, Kurt Rosenwinkel, Mark Turner, Yaron Herman, Shai Maestro, Omer Avital, Joe Lovano, Mick Goodrick, Tomasz Stanko, Esperanza Spalding, Ben Monder, Ralph Alessi, Avishai Cohen, -M- (Mathieu Chedid)...