Aller au contenu principal
KOKOROKO

On a découvert le jazz progressif de Kokoroko, influencé par l'afrobeat de Fela Kuti et Tony Allen, le highlife d'Ebo Taylor et les pulsations urbaines du South London actuel, sur la compilation du label Brownswood, We Out Here, parue en 2018.

Kokoroko signifie “être fort” dans le Delta du Nigeria, région dont sont originaires plusieurs musiciens. Les rythmiques de l’Afrique de l’Ouest s'entremêlent ici avec finesse à ce spiritual jazz au groove entêtant et aux mélodies rêveuses. Avec 21 millions de vues sur Youtube, le titre Abusey Junction et le phénomène afro-beat made in London s'installent pour longtemps dans le paysage musical européen.

Avec Sheila Maurice-grey (trompette), Cassie Kinoshi (saxophone), Richie Seivwright (trombone), Mutale Chashi (basse), Oscar Jerome (guitare), Yohan Kebede (claviers), Onome Ighamre (percussions), et Ayo Salawu (batterie)

salle : Petite Coopé
style : Jazz
placement : Debout
Tarifs :
  • Location : 25€
  • Soir : 28€
  • Carte Coopé / Abonnés : 21€
  • Citéjeune : 17€
  • Tarif réduit : 21€
KOKOROKO

On découvre Kokoroko sur la compilation du label Brownswood : « We Out Here » parue en 2018 pour mettre en avant la richesse de la nouvelle génération du jazz made in UK. Leur titre « Abusey Junction » explose les compteurs sur les plates-formes de streaming, culmine à 21M de vues sur Youtube, et le phénomène Afro-Beat made in London prend forme et s'installe durablement dans le paysage musical européen.

Sheila Maurice-grey (Trompette), Cassie Kinoshi (Saxophone), Richie Seivwright(Trombone), Mutale Chashi (Basse), Oscar Jerome (Guitare), Yohan Kebede (Claviers), Onome Ighamre (Percussions), Ayo Salawu (Batterie)