Aller au contenu principal
La Coopérative de Mai joue à domicile !
Dionysos
DIONYSOS
+ THOMAS MONICA

A Paris, sur les quais de Seine, est amarré le Flowerburger, un bateau-resto-disco cabinet de curiosités qui sert des burgers aux fleurs et traverse Une sirène à Paris, le dernier roman de Mathias Malzieu. Ce bateau est une péniche, qui permet de partir loin et de transporter de grandes quantités de marchandises. Par exemple, des histoires, des métaphores. Pour Mathias, ce bateau, c’est Dionysos. Le groupe qu’il emmène (et qui l’emmène) depuis 25 ans, pour les grandes croisières comme à travers les tempêtes. « Les fantômes de mes souvenirs sont accoudés au comptoir, je vais leur servir à boire, un cocktail de mélancolie et de joie », chante Mathias dans Flowerburger – la chanson qui s’appelle ainsi sur le nouvel album de Dionysos, pas le bateau du livre. Et d’ailleurs, ce n’est pas vraiment (ou seulement) Mathias qui chante, car il a écrit la chanson en se glissant dans la peau de Gaspard Snow, le personnage principal du livre. Gaspard est « surprisier », et même le dernier des surprisiers. Sachant que le métier de surprisier consiste à transformer ses rêves en réalité. Le Flowerburger, c’est Dionysos. Et Gaspard Snow, c’est un peu beaucoup Mathias Malzieu.

salle : Coopérative de Mai
style : Pop / Rock
placement : Debout
Tarifs :
  • Location : 27€
  • Soir : 30€
  • Carte Coopé / Abonnés : 23€
  • Citéjeune : 19€
  • Tarif réduit : 23€

REPORTE AU MERCREDI 2 OCTOBRE,
vos billets restent valables ou sont remboursables dans leur lieu d'achat.

Concert reporté
DIONYSOS

Dionysos qui garde ses caps, tous à la fois, en emballant de la pop garage dans des cordes et des cuivres d’orchestre symphonique, en inventant la BO d’une superproduction projetée sur un drap dans la cale du Flowburger, en entonnant des refrains qui vont faire chavirer les foules. En fin d’album, on entendra Voler en amour, une chanson bouleversante de délicatesse, qui dit que se noyer et voler, plonger en soi et en sortir plus grand, plus haut, c’est parfois la même chose. Tiens, le Flowerburger/Dionysos est donc aussi la seule péniche volante au monde. Du beau boulot de surprisier.

THOMAS MONICA

Originaire de Besançon, Thomas Monica compose, écrit, enregistre, arrange et produit ses titres. Après une victoire au concours "Be A Rock Star" (2014), il est repéré par Matthieu Chedid, ce qui lui permet de jouer à ses côtés lors de plusieurs concerts et de chanter en duo sur son album live Îl(s) chez Universal/Barclay (250 000 exemplaires vendus et 2 Millions de vues sur Dailymotion, une expérience artistique et humaine, formatrice et déterminante pour la suite de sa carrière.)
Dès ses débuts, il fait le choix de chanter en français, la langue qui traduit le mieux son univers, celle qui lui permet de mettre en musique l’essence de ses émotions. De multiples inspirations – de la chanson française, au rock anglo-saxon en passant par l’électro, le rap – influencent l’orientation musicale qu’il insuffle à ses chansons, notamment grâce à sa guitare qui depuis toujours constitue le pilier de son expression artistique. Thomas a baigné aussi dans la musique classique avec un beau-père organiste d’église. En 2016, il enregistre son premier EP Delta mystique, qui a obtenu plusieurs nominations, ainsi que bon nombre de critiques élogieuses. 
Thomas Monica sort son premier en 2019 co-produit par Ian Caple (Alain Bashung, Jacques Higelin, Tricky, Cocoon, Emilie Simon, Tindersticks …) À la fois chanson, rap, rock et pop, la musique orchestrée de Thomas Monica nous transporte dans un univers singulier, coloré par ses origines italiennes et arabes.