Aller au contenu principal
Bilal
BILAL

La voix de Bilal évoque tour à tour Marvin Gaye, Prince et Curtis Mayfield. Pas moins.
Il bouffe la scène comme s’il se produisait dans le plus grand des stades. Il y a cette voix, qui maîtrise des registres éloignés, capable des improvisations les plus folles, livre des interprétations troublantes à coups de vibrato haut perché, servie par un accompagnement impeccable entre soul, hip-hop et jazz. Présent sur deux titres du magistral album To Pimp a Butterfly, de Kendrick Lamar,  partenaire l'an dernier de The Roots, Bilal traîne souvent dans les bons coups. On le jurera encore, l'avenir de la soul, c'est lui ! Son Little One a été nommé pour un Grammy 2011 dans la catégorie "Best Urban/Alternative Performance". En février 2013, il a été lauréat du Grammy de Robert Glasper Experiment…

Bilal – Voix
Conley “Tone” Whitfield – Basse
Randall Runyon – Guitare
Joseph “Joe Blaxx” Grissett – Batterie

salle : Petite Coopé
style : Soul / Hip hop / Jazz
placement : Debout
Tarifs :
  • Location : 25€
  • Soir : 28€
  • Carte Coopé / Abonnés : 21€
  • Citéjeune : 17€
  • Tarif réduit : 21€
BILAL

Bilal, est natif de Philadelphie, dont il fréquentait les clubs de jazz en compagnie de son père. Philadelphie : la ville de cœur de Lee Morgan, McCoy Tyner, Archie Shepp, John Coltrane… ville natale de The Roots, fer de lance du hip-hop, dans sa mouture instrumentale et là encore jazzy. Il intègre « les Soulquarians », une dream team rap-soul-jazz qui réunit notamment Ahmir « Questlove » Thompson (The Roots), J Dilla, Erykah Badu, D'Angelo, Q-Tip, Mos Def et Raphael Saadiq. C'est l'époque de la neo soul, un mouvement américain qui occupe grosso modo une position intermédiaire entre la soul vintage et le R’n’B contemporain. Bilal a collaboré avec Beyoncé, Jay-Z ou Pharrell Williams, The Roots , Erykah Badu , Robert Glasper Experiment, etc