Aller au contenu principal
Arthur H
ARTHUR H
+ DJAZIA SATOUR

Arthur H est un acrobate. Il sait allier la poésie la plus exigeante à l'énergie du rock et à la jubilation de la pop.

Certes, cela demande beaucoup d'élégance, beaucoup d'application, beaucoup d'intuition. Mais Arthur aime prendre des risques. Il y prend un malin plaisir, recherche le sauvage en chacun de nous. C'est sans doute pour cette raison qu'il est parti avec Léonore Mercier, sa compagne, voir de plus près ce qui leur était étranger, et faire l’expérience de leurs rêves. Mexico, Tokyo, Bali et Paris en sont les étapes. Et ces bouts du monde paillettent Amour chien fou, lui donnent son audace et son âme, son rythme et sa musique.

salle : Coopérative de Mai
style : Chanson
placement : Debout
Tarifs :
  • Location : 25€
  • Soir : 28€
  • Carte Coopé / Abonnés : 21€
  • Citéjeune : 17€
  • Tarif réduit : 21€
ARTHUR H

Arthur et Léonore sont des arpenteurs de rêves. Il a rêvé de Lily Dale, il a rêvé de la dame du lac et de Merlin, il a rêvé de retrouver Lhasa, la si tragique fée de Montréal, il a rêvé de perdre son identité dans un baiser, comme dans le gouailleur et tendre Tokyo Kiss. Elle, créatrice et modeleuse de sons, artiste contemporaine, a écrit pour la première fois deux chansons, a parsemé le disque de surprises sonores et vocales, a réalisé le clip poétique et sensitif de La Boxeuse Amoureuse avec comme invités flamboyants la danseuse étoile Marie-Agnès Gillot et le danseur étoile catégorie amateur de luxe Roschdy Zem. De plus, Arthur a retrouvé son compagnon de toujours Nicolas Repac, co-réalisateur, qui a amené avec lui sa cargaison de samples fantastiques et fantomatiques ainsi que ses guitares envoûtantes de griot blanc.

DJAZIA SATOUR

Djazia Satour revient avec un nouvel album intitulé Aswât (Des voix) qui explore, dans une veine subtile et personnelle, l’héritage musical algérien. On reconnaît dans ses compositions les influences les plus actuelles, teintées de folk et d’une pop acoustique et percutante. L’inspiration s’infléchit cependant de façon marquée vers les genres traditionnels qui ont bercé ses premières années.