Aller au contenu principal
IMARHAN
Imarhan est composé d’Iyad Moussa Ben AbderahmaneditSadam,Tahar Ag Kaddor, Kada Ag Chanani, Hicham Ag Boubas, Hachim Ag Abdelkader etHabibalah Ag Azouz. Tous nés à Tamanrasset, dans le sud de l’Algérie, une ville où Kel Tamashek, la communauté touaregdu nord du Mali, a fini son exil au début des années 90 à la suite de  nombreuses luttes depuis les années 60. Imarhan, qui signifie « ceux qui me tiennent à cœur », a commencé vers 2008, sous la forme d’une bande d’amis plus ou moins définie qui a commencé à jouer ensemble sous l’œil attentif du cousin de Sadam, Eyadou Ag Leche, bassiste de leurs « grands frères » Tinariwen. Eyadou Ag Leche les a ensuite aidés à produire et à écrire une poignée de chansons de leur premier album.
Imarhan a un son qui reflète leur passé culturel et générationnel, des riffs de guitares secs, des mélodies pop et des rythmes panafricains qui utilisent la musique touareg traditionnelle, les ballades africaines et la pop et le rock modernes qu’ils ont entendus en grandissant. Voix d’une nouvelle génération, Imarhan crée une rare symbiose de l’ancien et du moderne et canalise une vague riche et variée d’influences musicales d’Algérie, d’Afrique Subsaharienne et de l’Ouest. Imarhan célèbre les histoires d’aujourd’hui de Kel Tamashek.