Aller au contenu principal
FESTIVAL GOD SAVE CLERMONT
PENELOPE ISLES + GARCIAPHONE

C’est le moment de ressortir sa Mini (une vraie), et ses Beatles boots, car voici que s’avance la semaine la plus british de l’année !
Organisé par l’association Volcano, le festival God Save Clermont présente tous les soirs en ville un groupe anglais, précédé d’un homologue clermontois. Et tandis que le festival résonne également à Paris (God Save Le Pop In, dans le 11ème), la Coopérative de Mai  accueille une dernière soirée particulièrement brillante, avec Penelope Isles et Garciaphone.

salle : Petite Coopé
style : Pop Rock
placement : Debout
Tarifs :
  • Location : 10€
  • Soir : 10€
  • Carte Coopé / Abonnés : 5€
  • Tarif réduit : 5€
PENELOPE ISLES

A chacun de ses concerts, Penelope Isles emporte tout sur son passage. Récemment devenus les petits protégés du grand Simon Raymonde (Cocteau Twins), ce dernier les décrit comme ‘’tous mes groupes préférés en un seul’’. L’étoile montante de Brighton devrait nous livrer comme à son habitude une symphonie électrique et planante de haut standing.
Les clermontois de Garciaphone se chargeront d'ouvrir la soirée, l'occasion de découvrir en live leur tout dernier album Dreameater, perle pop saluée unanimement par la critique.

GARCIAPHONE

De son Auvergne natale, Olivier Perez, alias Garciaphone, a sans doute tiré le goût des grands espaces, déserts ou presque. De solitude, de mélancolie, il est question dans ses chansons, mais jamais pour sombrer dans la tristesse, plutôt pour chercher un filet de lumière dans l’obscurité. On pense bien sûr à quelques grands songwriters de ces dernières décennies (Elliott Smith, Jason Lytle ou encore Mark Linkous), mais Garciaphone crée un univers sonore à part, où le sens du détail fait dévier une chanson de son apparent classicisme. Après un premier long format, Constancia, paru chez Talitres il y a 4 ans, Olivier Perez a parcouru une bonne partie des États-Unis avec sa guitare, et accompagné un temps des artistes francophones des plus prometteurs (Pain-Noir, ou encore Matt Low, qu’il accompagne toujours à la batterie). Garciaphone revient aujourd’hui avec un nouvel album à paraître courant 2017.