Aller au contenu principal
EUROPAVOX 2018
EUROPAVOX : ETIENNE DAHO - RILES - IBEYI - PETIT BISCUIT - THE BLAZE - TOMMY CASH - EDDY DE PRETTO...

Festival EUROPAVOX 
13ème édition - 28 juin > 1er juillet 2018
La 13ème édition du festival Europavox aura lieu du 28 juin au 1er juillet, au cœur d'un nouveau site en plein air place du 1er-Mai, et à la Coopérative de Mai, à Clermont-Ferrand. 
Festival dédié à la richesse des musiques actuelles européennes, Europavox accueille près de 50 concerts et plus de 20 nationalités ! Chaque année, la diversité musicale de toute l’Europe se dévoile sur plusieurs scènes, à travers un grand nombre de concerts gratuits, têtes d’affiches et découvertes prometteuses, des spectacles jeune public et de nouvelles animations pour toute la famille !

Toutes les infos : www.europavoxfestivals.com

salle : Place du 1er Mai - Grande scène
style : Pop
placement : Debout
Tarifs :
  • Location : 38€
  • Carte Coopé / Abonnés : 34€
  • - de 10 ans : Gratuit
  • Tarif réduit : 30€

TARIF REDUIT : étudiant, apprenti, scolaire, - de 18 ans, bénéficiaires du RSA, demandeur d’emploi, détenteur de carte d’invalidité, Carte Citéjeune)

GRATUITE ENFANTS - DE 10 ANS (jusqu'à la veille des 11 ans, aux dates du festival) : retrait au guichet de la Coopérative de Mai dès maintenant, sur présentation d'un justificatif. Si vous ne pouvez pas vous déplacer, merci de nous envoyer une demande de réservation par mail à l'adresse billetterie@lacoope.org, le retrait du billet se fera alors exceptionnellement sur place à l'accueil général du festival, sur présentation de votre justificatif d'âge.

ATTENTION : pour toute réduction, y compris la gratuité enfants, quotas limités, sur présentation des justificatifs en cours de validité à l'accueil du festival. La non-présentation de ces justificatifs ne permettra pas d'accéder au site.

ETIENNE DAHO

FRANCE - 20h10>21h10

Enfant du rock auréolé d’or et de platine, il est le chanteur de l’insouciance, du temps qui file, du parfum entêtant de nos mélancolies… Avec Blitz, nouvel album encensé à sa juste valeur, Daho se risque aux confins de l’univers connu, au long de frontières ténues entre des chansons à la mélodie impeccable, des arrangements aventureux, des basses charnelles et des cordes distinguées. Du grand art, comme toujours...

PETIT BISCUIT

FRANCE - 23h45>00h45

Un an et demi après le succès de son EP Petit Biscuit, le wonderkid de l’électro française replonge dans les bacs avec Presence, un premier long format exalté qui croise ambient et techno, house et musique trap, compositions classiques et arrangements modernistes. Un opus racé, personnel et inventif, tendu sur une trame rythmique complexe qui transforme brusquement le rookie de 2015 en un artiste mûr.

THE BLAZE

FRANCE - 22h00>23h00

Avec Territory, premier Ep tout frais, le duo de producteurs-réalisateurs renoue avec la puissance des images et des mélodies enivrantes de l’héritage laissé par Virile. Axée sur le retour aux racines, la vidéo éponyme embarque sur les traces d’un gaillard revenu dans un lointain chez lui, dévoré par l’excitation et dépassé par ses sentiments. L'homme oscille entre tendresse et brutalité lorsqu’il retrouve une famille, des amis et des paysages trop longtemps oubliés. Charismatique, tendre mais toujours sauvage et ivre d’émotions, cette nouvelle vidéo personnifie à elle seule la fureur de The Blaze, aussi à l’aise dans le son que dans l’image, et toujours authentique.

IBEYI

FRANCE - 18h35>19h25

À l’écoute de Away Away, le premier titre extrait du nouvel album d’Ibeyi, on entend tout de suite que quelque chose a changé. Les sœurs Diaz chantent avec autant de langueur que d’allégresse, dans cette chanson mouvante et solaire, gonflée d’énergie par les aventures qu’elles viennent de vivre. Chantées en anglais, en espagnol et en yoruba, les chansons d’Ash parlent du racisme, des femmes indépendantes, des violences policières, des prises de conscience collectives, des petites révolutions intimes, du courage et du réconfort. 

RILES

FRANCE - 17h00>17h50

À tout juste 20 ans, Rilès a déjà monté son propre studio d’enregistrement en parallèle de ses études d’anglais, et de son activité d’auteur, compositeur et interprète. Il maîtrise ainsi son projet artistique de A à Z, réalisant à la fois ses sons comme ses vidéos, dans un pur esprit DIY. On le situe à la frontière entre rap, R&B et pop, sous une palette d’influences qui s’étend de la musique kabyle de ses origines et de la capoeira, jusqu’aux mastodontes américains (Kanye West, Chance The Rapper, Timbaland…).

TOMMY CASH

ESTONIE - 23h00>23h45

À l’est, du nouveau. À Tallinn, la capitale estonienne, Tommy Cash bouscule depuis 2014 les codes du rap, à grands coups de vidéos éloquentes et déconcertantes – Winaloto vaut à ce titre le détour. Venu au hip-hop par la danse, l’homme s’est nourri plus que de raison des premiers disques d’Eminem et de Kanye West – Kanye East, annonce fièrement l’un de ses tee-shirts – et assène un flow inquiétant sur des musiques post-industrielles. Original, insaisissable, un rien « barré », déjà repéré par nombre de médias internationaux et idole en son pays, Tommy Cash est bien parti pour rafler la mise. 

EDDY DE PRETTO

FRANCE - 21h10>22h00

Impossible d’y échapper. Car son nom est sur (presque) toutes les lèvres et dans tous les médias. Pourtant, Eddy de Pretto n’a pas choisi la voie de la facilité, échappant avec un plaisir certain à toute tentative de catégorisation. Du haut de son quart de siècle, le jeune homme chante son quotidien sans fard, ni complexe et, alors qu’on pensait la figure impossible, réussit le grand écart parfait entre rap – il a enrôlé pour son premier album Cure Kyu Steed & Haze, les producteurs de Booba et PNL – et chanson française – de Nougaro à Daho, pour faire bref. Atypique et effronté, Eddy semble désormais condamné à rencontrer le succès illico Pretto.

GARBANOTAS BOSISTAS

LITUANIE - 15h30>16h15

Certaines anecdotes en disent bien plus qu’un long discours… « Ils me rappellent un groupe que j’ai managé, appelé Pink Floyd », a ainsi déclaré un jour le légendaire Peter Jenner au sujet de Garbanotas Bosistas, un quatuor lituanien désespérément épris de musique pop psychédélique et de mélodies lysergiques. Formé en 2008 par les frères Šarukas (chant asexué, guitare, synthés) et Mantas Joneikis (guitare, chœurs, synthés), Garbanotas Bosistas, qui avait déjà su séduire le public d’Europavox avec ses chansons opiacées en 2016, revient cette année en terres arvernes avec son deuxième album sous le bras, l’ensorcelant et très entrainant Room For You.

TAF LATHOS

GRECE - 19h25>20h10

Presque deux décennies – ses débuts remontent déjà à l’année 2001, avec une double casquette de MC et beatmakers – que le dénommé Panagiotis Kyriakou, entre autres fondateur et mentor du label Bashment Records et à la tête d’une discographie pléthorique, est l’un des fers de lance de la scène rap grecque. Depuis 2004, tout en continuant à multiplier les collaborations, l’homme a lancé Taf Lathos, un projet solo où, toujours bien entouré, il alimente de textes souvent politisés un flow serein et mélodieux posé avec assurance sur un hip-hop organique, apaisé et abstrait, qui n’est pas sans évoquer parfois les débuts de Massive Attack. 

MYNTH

AUTRICHE - 17h50>18h35

Deux ans après son premier passage à Europavox, le duo autrichien revient en terres arvernes. Les jumeaux Giovanna (elle chante toujours de cette voix profonde et presque soul) et Mario (il joue et programme) ont depuis réalisé un deuxième album intitulé Parallels, sur lequel ils continuent d’explorer la veine électronique. Mais ils ont insufflé une dimension plus pop à leurs compositions, qui brillent désormais de milles feux quand elles préféraient jadis le clair-obscur. Mélodies entêtantes, rythmiques entrainantes sont désormais les atours d’une musique où le romantisme règne en maitre. 

THEM MOOSE RUSH

CROATIE - 16h15>17h00

L’an dernier, programmé à une heure qui n’est pas la plus rock qui soit (la fin d’après-midi), les trois acharnés de Them Moose Rush avaient littéralement pris d’assaut la scène Factory et fait pleuvoir les décibels sur la Place du Premier Mai. Alors qu’ils viennent tout juste de sortir un nouvel album, Don’t Pick Your Noise, Branimir Kuruc, Nikola Runjavec et Vedran Marinko Komlen creusent toujours le sillon d’un rock progressif, qu’ils dynamitent avec une joie non feinte à grands coups de hard et de metal, de garage et de fusion. Fusion ? Voilà un mot qui, après tout, pourrait résumer assez bien la philosophie de ces musiciens aussi techniques que facétieux. 

SHEEP GOT WAXED

LITUANIE - 22h00>22h45

Vous aurez beau retourner le problème dans tous les sens, cela ne servira à rien. La musique (instrumentale) de Sheep Got Waxed, groupe formé à Vilnius en 2010, restera tout bonnement inclassable. Derrière ce nom abracadabrant, se cachent trois musiciens épris de liberté – mélodique, rythmique, stylistique. Free-rock, post-jazz ; free-jazz, post-rock ? Les compositions du trio se contrefichent des étiquettes, grâce entre autres à une formation originale (guitare, batterie, saxophone et des pédales d’effets en veux-tu en voilà) et une imagination sans frontière qui donnent naissance à des compositions adeptes des volte-face et autres contre-pieds.  

ΣTELLA

GRECE - 20h10>20h55

Diplômée des beaux-arts, artiste jusqu’au bout des ongles, la dénommée Stella Chronopoulou est aussi – et surtout – une mélomane. Après avoir multiplié les projets entre 2012 et 2015 – ses groupes Fever Kids ou Chest, ses collaborations avec Sillyboy ou Sad Disco, entre autres –, cette jeune femme à la voix caressante s’est enfin décidée à se concentrer sur son aventure solo, Σtella, accompagnée par trois musiciens. Depuis, elle a publié deux albums et est devenue une star dans sa Grèce natale par la grâce d’une pop maline et grisante, agrémentée, au gré de ses envies, de guitares ligne claire, d’électro sautillante ou de disco déviante. 

5K HD

AUTRICHE - 18h35>19h20

Comment passer d’ambiances menaçantes à des atmosphères apaisantes en l’espace de deux chansons, en l’espace de quelques changements d’accords ? La réponse, 5K HD la connait. Emmené par la chanteuse Mira Lu Kovacs – dont la voix caressante et diaphane accompagne à merveille ces compositions labyrinthiques –, le quintette autrichien offre une musique aussi mystérieuse qu’inclassable, petit tour de passe-passe électro-organique, qui marie, pour tenter de résumer, le jazz au trip-hop. Avec un premier album épatant (Add To In A) et une présence scénique envoutante, 5K HD séduira tous les mélomanes qui préfèrent le hors-piste aux sentiers (ra)battus.    

TYGER LAMB

CROATIE - 17h00>17h45

Une fille, trois garçons. Un groupe qui n’a pas vu le jour il y a bien longtemps. Mais qu’importe. Car Tyger Lamb a les idées claires et de saines obsessions. Le rock, le blues. La soul, le jazz, la musique surf. Et vice-versa. La fin des années 1960, le whisky sans glace (forcément), des soirées qui se finissent au petit matin dans des clubs enfumés et sans doute malfamés. Lunettes noires pour nuits blanches. Alors que son premier album intitulé Born Into This va voir le jour, le quatuor croate flirte avec l’histoire, écrit dans la langue de Shakespeare des chansons aux vrais airs de classique et joue sur du velours (souterrain).