Aller au contenu principal
Show Case Club
SHOW CASE CLUB #4
DXVXDXD SXLF - ELVINH - J.AUBERTIN - NADSAT - SUNGRAZE - TELEGRAPH

Nos artistes ont du talent, et ils le prouvent.

En quelques chansons envoyées telles quelles, sans fard, on découvrira un Ep, un nouvel album, une fin de résidence, un moment unique et réjouissant pour saisir toute la vitalité de la scène d’ici. Bienvenue au Show Case Club, c’est gratuit, et chaque mois, c’est l’endroit où il faudra être.

salle : Coopérative de Mai et Petite Coopé
style : Divers
placement : Debout
Tarifs :
  • Location : Gratuit


 

En collaboration avec Imago et Le Tremplin.

DXVXDXD SXLF

Entre ambiances acoustiques et fracas électriques, Dxvxdxd Sxlf s’immerge et se transforme. Ici l’homme et la bête s’unissent, se déchirent, dans un metal alternatif aux accents électroniques. Deux sets, deux visages. Feu, paradoxes et confusions. Tout est fragile, divisé. Quatre X à l’image du Un, Catharsis improbable sur chemin de croix.

ELVINH

Rapatrié du Vietnam après la guerre américaine, Vincent Rostan, auteur-compositeur-interprète, crée au printemps 2013, le projet « Elvinh ».
Elvinh navigue entre 2 rives, entre rock et chanson française, mélangeant parfois le vietnamien et l’anglais, parfois accompagné de sa guitare, d’une boîte à rythme, ou rejoint d’un piano.
C'est au début des années 80' à Cergy-Pontoise que Vincent Rostan alias Elvinh fonda à 16 ans ses premiers groupes punk, Asepsie (1981) et Collapse (1984), baigné jusqu’au cou dans le mouvement alternatif, côtoyant les Berurier Noir, Washington Dead Cats, les Wampas, La Mano Negra, Kas Product... après avoir écumé les squats, les bars et salles de concerts parisiens et de banlieue ainsi que les facs pendant les grandes manifs de 86 il ramène son histoire et son expérience à Clermont-Ferrand et fonde plusieurs groupes dont Pictures (1990), Roll Mops (1994), Too Mops (2003), D6DN (2009) et Boca Loca (2010).
Le journaliste et écrivain Patrick Foulhoux lui consacra en 2013 un portrait dans son livre « Une histoire du Rock à Clermont ».
Aujourd’hui après une longue route « eLVINh » décide de continuer seul son chemin... Son disque 5 titres est sorti le 8 décembre 2017.

J.AUBERTIN

J.Aubertin est le plus américanophile des auvergnats. Loin des excès de décibels et des égos démesurés, ce jeune songwriter
installe une ambiance où domine la mélancolie. Il chante les expériences qui marquent le cœur et l'Âme, s'inspirant de modèles de la musique folk américaine tels que Townes Van Zandt, Blaze Foley, Guy Clark, Hank Williams, ou encore Johnny Cash.
Après avoir sillonné les États-Unis en première partie de Willy Tea Taylor, J.Aubertin présente son premier EP intitulé "Bringers
Of The Light". Empreints d'une authenticité saisissante, ces six morceaux ont étés produits par Inaiah Lujan, brillant songwriter
américain rencontré à Pueblo, dans l'état du Colorado.
Sans superflu, ce disque a été enregistré en une seule prise, guitare et voix, confiné dans une pièce de 6m². J.Aubertin n'a gardé
que l'essentiel, sa voix ténébreuse et une guitare au service de mélodies simples, juste ce qu'il faut pour voir défiler
les rues de Nashville ou les steppes d'Asie Centrale dès que l'on ferme les yeux.
Peines, regrets, Amour et espoir, ce premier EP est une réelle confession pour J.Aubertin.

NADSAT

A travers un son electro, des sequences trip-hop, NADSAT, groupe instru-mental accompagné d'un chant original et trituré, évoque une atmosphère inspirée des productions de Stanley Kubrick, à la fois harmonieuse et inquiétante.

SUNGRAZE

Pas de Brexit qui tienne pour le trio franco-anglais, ces Arsène Lupin de la pop, ont pris à l’Angleterre ce qu’elle a de meilleur, son sens de la mélodie entêtante. Mais n’en déplaise à la reine et à ses corgis, ils y ont ajouté juste ce qu’il faut d’énergie sauvage à la française, de folie rock n’roll. Alors God save Sungraze.

TELEGRAPH

Fusionnel, entre cordes et machines, accro à la matière sonore, aux bruits bruts comme aux vagues envoutantes, mis au service d'un message , chanté, scandé, provenant des limbes de l'être, d'une humanité.. Telegraph est une sorte d' exutoire sensible, un besoin de dire l'amour, de dire la paix, un besoin de respirer puis d'exploser.
Bercé par l'univers de la culture musicale anglo - Américaine 50's à 70's, fortement influencé par les poètes et artistes engagés tel que Patti Smith de la Beat Generation ,Telegraph a fait le pari de se détourner des codes de formation classique.
Porté par la voix écorchée et puissante d'Amélie, la créativité instrumentale de Ben, c'est aux couleurs RockElectro que le duo partage ses messages sociaux et humains.