Aller au contenu principal
La Nuit de l'Alligator
NUIT DE L'ALLIGATOR : SERATONES + FANTASTIC NEGRITO

Garage saignant, rock rêche, méandres folk alcoolisés, herbes folles et  vapeurs de blues de contrebande, les parfums de la Nuit de l’Alligator révèlent de sacrées gueules, des purs et durs qui vendraient leur mère pour un riff sauvage et sexy.

En Louisiane, les Seratones ont rejoint l’écurie Fat Possum (The Black Keys, Bob Log III, R.L. Burnside) pour y distiller un garage hurleur, emmené par une égérie démonique, une femme fatale envoûtée du groove… Du côté de Fantastic Negrito, dans les faubourgs d’Oakland, le blues de Xavier Dphrepaulezz raconte la chute et la renaissance perpétuelles d’une ville aujourd’hui en larmes, en poussant le punk et le rap dans le rouge. 

salle : Petite Coopé
style : Blues / Rock / Soul
placement : Debout
Tarifs :
  • Location : 18€
  • Soir : 21€
  • Carte Coopé / Abonnés : 14€
  • "J'y étais !" : Gratuit
  • Citéjeune : 10€

www.nuitsdelalligator.com / www.facebook.com/nuitsdelalligator

 

SERATONES

Le groupe de Louisiane ne trahit pas ses origines : avec un garage-rock bien brûlant soutenant la voix puissante de la jeune AJ Haynes, Seratones est en train de se faire une place dans la sphère rock mondiale. Nouveau petit bijou de l’écurie Fat Possum (The Black Keys, Bob Log III, R.L. Burnside), le quatuor est déjà réputé pour ses prestations scéniques hallucinantes. Du gâteau.

FANTASTIC NEGRITO

Derrière ce nom aux allures quelque peu présomptueuses se cache un artiste d’envergure. Xavier Dphrepaulezz traîne derrière lui une carrière qui a vu son chemin croiser celui d’artistes comme Jamie Foxx, De La Soul, The Fugees ou encore Blackstreet. Bien​ que ce chemin ait été semé d'embûches, tant personnelles que professionnelles, Dphrepaulezz revient avec un nouveau projet et un album à l’énergie et au potentiel tonitruants. Sur The Last Days of Oakland, Fantastic Negrito ravive le black roots et le blues rock en y incorporant des irrésistibles beats modernes. Sa performance promet déjà quelques douces transes.