Aller au contenu principal
Lady Sir
LADY SIR

Elle est actrice, au théâtre et au cinéma, réalisatrice et auteure d’un premier album remarqué. Il est chanteur, seul et avec Louise Attaque, producteur et auteur de B.O.

Ils se sont rencontrés sur un plateau de tournage, et ont donné la vie à Lady Sir, début d’une connivence insoupçonnée, riche de références communes, cœur d’une amitié naissante qui aboutira à la conception d’un album écrit à quatre mains, et chanté à deux voix qui s’entremêlent, se fondent et se rejoignent toujours, en français, en anglais et en arabe. On pense à Isobel Campbell et Mark Lanegan, à Nancy Sinatra et Lee Hazlewood, à She & Him, et à toutes les unions dont les chansons décuplent la beauté…

salle : Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand
style : Folk
placement : Assis
Tarifs :
  • Location : 30€
  • Soir : 33€
  • Carte Coopé / Abonnés : 26€
  • Réduit : 26€
  • Citéjeune : 22€

Concert en vente uniquement au guichet de La Coopérative de Mai, non disponible en ligne car places numérotées. En vente sur les réseaux habituels (Fnac, Digitick, Ticketmaster), en magasin et en ligne.
 

LADY SIR

Une rencontre initiée lors du premier long métrage de Rachida Brakni, Gaëtan Roussel composant un titre qu’ils interpréteront tous les deux. C’est le début d’une connivence insoupçonnée, de références communes, d’une amitié naissante qui aboutira sur la conception d’un album écrit à quatre mains et chanté à deux voix qui s’entremêlent, se fondent en une, sinuent et se rejoignent toujours, en français en anglais et en arabe. Avec en référence l’album d’Isobel Campbell & Mark Lanegan et sa folk intimiste et racée, en filigrane ceux de Nancy Sinatra & Lee Hazlewood ou de She & Him, des projets à deux qui ont démontré que si l’union fait souvent la force, en chansons elle en décuple souvent la beauté.

GEMMA

Quelques menus instruments acoustiques, un piano bien sûr, deux ou trois balais et une guitare à l’humeur rock’n’roll finissent d’habiller des textes écrits à coeur ouvert, légers et un rien désabusés, moqueurs et graves juste comme il faut, quand il s’agit d’évoquer la petite condition humaine.