Aller au contenu principal
KYO
+ ANTOINE ELIE

L’album et la tournée « Le Graal » avaient constitué un comeback triomphal pour KYO après 10 ans d’absence !

Cette fois, l’attente a été moins longue : KYO est à nouveau là avec un nouvel album « Dans la peau » déjà disponible et une tournée en France et en Belgique. KYO squatte déjà le haut des charts et garde plus que jamais une place dans le coeur de ses fans.

 

salle : Coopérative de Mai
style : Pop Rock
placement : Debout
Tarifs :
  • Location : 32€
  • Carte Coopé / Abonnés : 28€

Concert présenté par Arachnée Concerts.

Concert complet
KYO

Les groupes français à avoir vendu plus de 2 millions de disques sont rares. KYO en fait partie. Au début des années 2000, KYO rafle tout sur son passage avec leur album Le chemin. Aujourd’hui, Benoit, Florian, Nicolas et Fabien reviennent avec un nouvel album intense et prenant Dans la peau ; 3 ans après avoir touché Le Graal, single qui a porté l’album L’équilibre au-delà des 20 millions de streams et des 100 000 ventes physiques. Et toujours, avec le groupe formé en 1994, cette empreinte unique qui marque au fer rouge chaque génération depuis Le chemin !

ANTOINE ELIE

Antoine Elie. 28 ans. Né à Rouen. Haute Normandie. Son chien s’appelle Django, un épagneul breton. Son premier single, “L’Amas d’Chair”, annonce un futur EP. Et certainement quelques albums qui ne feront pas de prisonniers. D’entrée, on sait qu’ici, on ne triche pas. Orgie sonique, croisement des genres, musique hybride qui creuse pour mieux toucher le ciel. Rap, trip hop, pop, variété, Antoine Elie chante comme si c’était son dernier jour. Ou son premier. Il donne et on prend, sans attendre. Il est un robot qui décide de respirer, comme dans Blade Runner, un homme qui refuse d’abdiquer. C’est saisissant, c’est de l’intelligence grenade, de l’émotion pure, des fantômes qui s’affrontent pour écrire l’avenir, ce sont deux mains qui plongent au cœur de nos ténèbres afin de dessiner quelque chose de beau, de puissant, d’indélébile. Et une voix. Quelle voix ! Elle crache autant qu’elle berce, elle hurle autant qu’elle raconte, elle ne se planque pas, jamais. On pense aussi à celle d’un autre auteur-compositeur-interprète, bordelais lui. Elle est à la fois rauque et protectrice, violente et lucide, virile et enfantine, elle égrène une poésie de survivant, c’est une valse de paradoxes enivrante.