Aller au contenu principal
MORRISSEY

Il est le dernier des grands poètes de l’Angleterre moderne. Un monument de romantisme amer. Une icône, extravagante et extravertie. Ame incarnée de l’un des plus grands groupes des années 80, il conduisit les Smiths au pinacle de la pop, avec l’aide d’un fabuleux guitariste.
Les années 90 ? Un chemin de croix, illuminé d’un coup de génie, avec l’extraordinaire Vauxhall and I, album majeur d’un grand chanteur devenu merveilleux crooner.
Imprévisible et capricieux, versatile et écorché vif, marqué au fer par les brûlures de l’amour et de ses trahisons, Morrissey reste un immense interprète, habité d’un sens aigu de l’esthétisme et d’une certaine morale, illustrée par une Angleterre laborieuse et glorieuse, reprise depuis par les Oasis, Babyshambles, Rakes et autres forçats de la pop de classe mondiale.
Né au cœur d’un glaïeul immaculé, Morrissey chante aujourd’hui les versets de Ringleader Of The Tormentors, album aux guitares flamboyantes, aux mélodies insensées, habillé de pied en cap d’une classe souveraine.